Location longue durée : le succès des dispositifs est sans appel pour encourager la pratique du vélo dans les déplacements quotidiens !

Affichant d’excellents résultats, l’étude d’évaluation des services vélos commandée par l’Ademe indique une croissance exponentielle de 86% pour les services de location longue durée sur l’année 2021.

Affichant d’excellents résultats, l’étude d’évaluation des services vélos commandée par l’Ademe indique une croissance exponentielle de 86% pour les services de location longue durée sur l’année 2021.

Les vélos à assistance électriques en location longue durée ou leasing de vélos électriques sont en pleine expansion. Un système qui permet d’encourager la transition vers la démocratisation du vélo électrique pour tous les citadins, tout en permettant à la ville d’être moderne, attractive, verte et engagée dans une transformation Smart City que les habitants attendent fortement. Dispositifs, avantages, points faibles, retour sur la location des vélos électriques en LLD, un véritable dispositif d’avenir pour les villes.

Véritable compromis entre l’usage de vélos en libre-service et l’achat d’un vélo personnel, la location longue durée fait sans cesse de nouveaux adeptes et semble avoir de beaux jours devant elle. Proposé par de nombreux organismes publics et privés, le leasing de vélos contribue à réduire l’usage de véhicules polluants sur le territoire national.

Grâce à ces solutions, le cycliste, souvent néophyte, est en mesure de bénéficier d’un service tout-en-un. En effet, là où persistent encore des freins à l’achat d’un nouveau vélo, la location longue durée (LLD) propose, par abonnement, de répondre aux besoins essentiels des cyclistes. Garanties contre le vol, prise en charge des réparations et de la maintenance, garage à vélo, la sécurité dans les déplacements mais aussi une prise en charge du coût l’abonnement par l’employeur à hauteur de 50 % (pour les services publics). Autant d’arguments en faveur d’une location avant de vouloir passer le cap de l’achat.

Quels sont les dispositifs de location pour les vélos électriques proposés aujourd’hui ?

En Europe, en France, principalement dans les grandes villes, les vélos électriques en location longue durée ont su trouver leur place. La location d’un VLD dure entre 6 et 36 mois selon les offres, renouvelables sous les conditions propres à chaque modèle. Il existe deux formes principales de leasing de vélo:

  • Lalocation longue durée (LLD)
  • Lalocation avec option d’achat (LOA).

VÉLOS ÉLECTRIQUES EN LOCATION LONGUE DURÉE

Parmi les flottes en VLD de grande ampleur, Véligo est un incontournable. Ile-de-France Mobilités propose la location d’un vélo électrique en location longue durée sur des périodes de 6 mois renouvelables une fois pour 3 mois, à tous les franciliens. Le dispositif décide d’aller plus loin en connectant ses vélos pour faciliter la maintenance, obtenir des chiffres sur les performances, utilisations et trajets et pour sécuriser ses véhicules contre le volet sécuriser les cyclistes avec des vélos entretenus régulièrement.

En tant qu’acteur privé, on retrouve Decathlon qui propose également une offre de vélos en location longue durée sans engagement. Dans un premier temps en expérimentation à Paris et Lyon, le dispositif a été étendu à toute la France. L’objectif est de l’étendre à d’autres villes si le projet fonctionne. Suite à la crise sanitaire, ils ont conclu que les consommateurs préféraient disposer de leur vélo et non d’un vélo commun. Ils acceptent avec cela les inconvénients de vol, d’entretien… Ils en sont arrivés à la conclusion qu’on assistait à un « passage de la propriété à l’usage ».

De nombreux acteurs se lancent dans ce type de dispositif : NoBelity, Holland Bikes, Aveola (Culture Vélo) ou encore Swapfiets qui enregistre plus de 200 000 membres dans 50 agglomérations, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique et au Danemark, pour n’en citer que quelques-uns.

Vélos électriques en location avec option d’achat

La location avec option d’achat permet tout simplement à l’utilisateur de devenir propriétaire de son vélo après une certaine durée de location. Il déduit les loyers versés pour payer le reste dû pour acquérir son vélo. Il s’agit d’un dispositif qui permet d’étaler les paiements d’un VAE neuf puis en très bon état, après l’avoir testé et expérimenté sur plusieurs mois pour être sûr de son achat.

Quels sont les avantages de la LDD pour le marché du vélo électrique

Il faut en moyenne 2 mois pour changer des habitudes de déplacements en passant d’une voiture individuelle au vélo électrique. Au-delà de ce délais, même les plus réticents à mettre le pied sur la pédale sont conquis et adoptent le réflexe vélo pour leurs déplacements quotidiens. Avec un développement possible dans des territoires urbains, péri-urbains, mais également ruraux, les solutions de LLD souhaitent convertir de nouveaux utilisateurs et augmenter la part modale du vélo sur le territoire. Avec des solutions comme « Mon Bicloo » à Nantes, «Hurrecane» à Londres ou encore « Donkey Republic» à Rotterdam, ce sont 13% des usagers bénéficiants de la location longue durée qui ne souhaitent plus acquérir une voiture et 12% qui s’en séparent.

En pleine structuration, le marché de la LLD se divise actuellement entre acteurs publics et privés, multipliant ainsi le nombre de solutions. Si toutes vont dans le sens de convertir un maximum de personnes à l’usage vélo, elles ne s’adressent pas toutes au même public.

Pourquoi ce dispositif favorise-t-il l’adoption massive du vélo électrique ?

  • La flotte de vélos électriques en location longue durée permet de proposer l’expérience aux citadins en lissant le frein principal à l’essai qui reste le prix d’achat d’un bon vélo électrique. En effet, sans avoir réellement tester une utilisation quotidienne sur plusieurs mois (et donc plusieurs types de météos par exemple), l’utilisateur ne pourra pas se projeter sur un achat aux alentours de 2 000 euros pour un VAE classique et entre 3 000 et 4 000 euros pour l’achat d’un vélo cargo électrique.

Après quelques mois d’utilisation, il pourra prendre sa décision en toute connaissance des avantages et des inconvénients des déplacements quotidiens en vélo : évaluer le gain de temps, le gain économique et les bénéfices santé et bien-être liés à son utilisation du vélo, pour faire sa transition au long-terme vers ce mode de transport en concrétisant un achat.L’expérience permet aussi d’affiner le choix de son vélo par rapport à des mois d’essai favorisant une montée en gamme avec un choix orienté non pas seulement sur le prix mais sur les performances réelles du vélo.

  • Pendant son expérience en LLD, l’utilisateur n’a pas à se soucier de la maintenance de son vélo et des risques liés au vol de vélo. Une révision est effectuée au bout de plus ou moins 3 mois, suivant les modèles et les dispositifs, pour garantir l’état de votre vélo. Avec un abonnement souvent moins cherqu’un abonnement aux transports en commun ou à l’utilisation d’une voiture ou d’un deux-roues, l’utilisateur fait des économies et teste sereinement ce nouveau mode de vie, avec un vélo neuf ou quasiment neuf.

Chaque dispositif se différencie avec des services supplémentaires pour apporter de la sécurité et du confort aux utilisateurs dans leurs trajets.Le prix, la maintenance, le matériel neuf, les assurances contre le vol, et la période de test sont donc des arguments très forts qui séduisent les citadins à la recherche de solutions pour se déplacer rapidement dans les villes sur des courts trajets.

Location longue durée à vélo : Focus sur le succès du dispositif Véligo en Île de France

Véligo Location, service de location longue durée de vélos électriques pour les franciliens.

Véligo Location, service de location longue durée de vélos électriques pour les franciliens.Aujourd’hui, plus de 10 000 citadins possèdent leur vélo Véligo. L’offre fait face à un véritable succès et continue de se déployer pour proposer très prochainement plus de 20 000 vélos électriques en LLD. La satisfaction des utilisateurs est au rendez-vous ! Avec une longue liste de personnes en attente qui s’agrandit de jour en jour et plus de 65% de renouvellement de la période de LLD de 6 mois, Véligo va réellement marquer un tournant dans la location longue durée.

Une solution urbaine…

Imaginées afin de résoudre des problèmes liés à l’urbanisation et dans le but de construire les villes de demain, les solutions de location longue durée de vélos ont fait leurs preuves. Déjà présentes dans de nombreuses grandes métropoles comme Paris, Nantes ou Bordeaux, les solutions de location longue durée se développent également dans les territoires péri-urbains.

Grâce à leur accessibilité tarifaire, les propositions misent en place par les services publics permettent aux néo-cyclistes de découvrir le plaisir des trajets à vélo pour une durée généralement comprise entre 6 et 12 mois renouvelable ou non.

…Avec une large flotte de vélos électriques déployés en île de France

Veligo Location, une flotte de 20 000 VAE mise en place par Île-de-France Mobilités pour les franciliens avec Fluow (groupe Laposte), a déjà bénéficié à plus de 40 000 utilisateurs, et la liste d’attente n’a de cesse de s’allonger. La spécificité est également l’équipement de ces VAE en connectivité, qui permet d’avoir un meilleur service pour les usagers, de meilleurs coûts de gestion pour la flotte et une analyse des comportements à vélos afin de repenser les pistes cyclables et aménagements pour les vélos.

80% des personnes ayant testé le service qui continuent de faire du vélo et 57% ayant décidé d’en acheter un. Des résultats qui montrent l’efficacité de ces dispositifs pour transformer la mobilité en profondeur. Veligo continue sur son succès, en évoquant le doublement de la flotte dans les années à venir.

Quels points faibles des dispositifs LDD proposés par les collectivités ?

Les modèles de flottes de vélos électriques en LLD font face à 3 enjeux majeurs dans les villes de France et d’Europe.

  • ujourd’hui, les différentes collectivités qui proposent ce service disposent de trop peu de vélos électriques disponibles pour pouvoir répondre à la demande des citadins. Au-delà d’avoir été très bien accueillis par les citadins, les VLD ont suscité une très forte demande et la non disponibilité des vélos crée une frustration pour les nombreux citadins qui aimeraient bénéficier decette offre.
  • Les gestionnaires de flottes de VAE doivent prendre en compte les difficultés de maintenance et la rentabilité des dispositifs par rapports aux vols, dégradations et incivilités sur les vélos, qui impliquent un système de maintenance solide et bien organisé. Une flotte de vélos connectéepermet d’optimiser la gestion, sécuriser les véhicules et obtenir des performances claires pour améliorer le dispositif et pousser à l’amélioration des infrastructures mises en place dans les villes, qui sont en elles-mêmes un défi majeur pour cette transition vers une mobilité douce en France.
  • En connaissant mieux les chemins empruntés majoritairement par les citadins et en identifiant les déserts cyclables, la ville peut anticiper et pallier àdes manques de pistes cyclables ou à un manque de sécurité sur certaines zones denses, mal équipées. Les chiffres sortis de l’utilisation des vélos viendront appuyer des décisions politiques pour améliorer l’offre mobilité douce dans la ville.
  • En connaissant mieux les chemins empruntés majoritairement par les citadins et en identifiant les déserts cyclables, la ville peut anticiper et pallier àdes manques de pistes cyclables ou à un manque de sécurité sur certaines zones denses, mal équipées. Les chiffres sortis de l’utilisation des vélos viendront appuyer des décisions politiques pour améliorer l’offre mobilité douce dans la ville.

Des acteurs privés en pleine ascension dans le segment du leasing de vélo

Les offres présentées par les collectivités trouvent leurs limites dans la durée. Les usagers ne pouvant pas systématiquement prétendre à une reconduction de leur abonnement se trouvent alors confronter à plusieurs choix. Soit, ils se tournent vers l’achat d’un vélo personnel (objectif final de ces dispositifs) ou vers les vélos en libre-service, soit ils décident de s’orienter vers un autre mode de transport.

Le caractère non reconductible de certains abonnements est contraignant pour les usagers. L’étude d’évaluation des services vélos commandée par l’Ademe, indique que nombre d’entre eux préfèreraient continuer à bénéficier des services que propose la location longue durée afin de ne pas avoir à se soucier des coûts potentiels d’une assurance, de la maintenance, ou du prix de revente de leur véhicule.

Ainsi, des acteurs comme Red Will ou Swapfiets viennent répondre à cette demande en proposant des abonnements similaires à ceux proposés par le secteur public. Sans limite de temps, la location longue durée d’un vélo s’accompagne de services premium. Réparation à domicile, sur son lieu de travail, ou encore livraison d’un nouveau vélo en cas de vol. Ainsi, ces offres viennent offrir une grande flexibilité aux usagers et leur permettent de rouler l’esprit tranquille. En revanche, il ne sera pas possible de bénéficier de la prise en charge de 50% du prix de l’abonnement par l’employeur. Mais des solutions en direction des entreprises et de leurs salarié.e.s voient le jour et tendent à se démocratiser.

En effet, des initiatives comme celle de Starbolt ou Donkey Republic participent à changer en profondeur la mobilité en entreprise. Proposant des flottes de véhicules légers, Starbolt permet aux entreprises de contribuer au développement durable en offrant à leurs salarié.e.s un moyen de locomotion non polluant. Lorsqu’aujourd’hui 25% des trajets domicile-travail sont réalisés en vélo et que ce chiffre est en constante augmentation, les solutions de flottes partagées entre salarié.e.s semblent également avoir un bel avenir.

Le développement de la LDD en entreprise

Les entreprises elles non plus ne résistent pas à l’attractivité du vélo électrique. De plus en plus d’entreprise font recours à la location longue durée de vélo à assistance électrique dans leur plan de mobilité salarial. Pour les entreprises, on compte deux bénéfices majeurs pour le leasing :

  • Des économies : Aussi bien pour l’entreprise que pour le salarié. L’entreprise en mettant à disposition de ses salariés des vélos en leasing, elle peut bénéficier d’avantages fiscaux lié à cela. Pour les salariés quant à eux, face au prix croissant du pétrole le vélo permet de réaliser des économies.
  • Le bien-être au travail : En milieu urbain, la vitesse moyenne d’une voiture est de 15 km/h contre 17 à 23 km/h à vélo. Plus rapide pour se déplacer en ville, la mise à disposition de vélos électriques permet aux salariés d’éviter les embouteillages ainsi que la fatigue et la frustration que cela génère.

Velco accompagne les acteurs de l’industrie du cycle dans la connectivité de leurs vélo électrique

Chez Velco, nous sommes très heureux d’accompagner ces acteurs majeurs de la mobilité en connectant les flottes de vélos électriques pour proposer plus de services aux utilisateurs et pour faciliter la gestion de flotte. En augmentant l’attractivité du VAE et des solutions de LLD à vélo, nous transformons la mobilité pour un développement durable. Alors nous ne pouvonsqu’être enchantés du succès que rencontre la location longue durée et lui souhaitons un très bel avenir !