L’édition 2022 du CES de Las Vegas confirme le boom du vélo sur le marché américain

Avec le projet de loi « Build Back Better », Joe Biden promet une enveloppe de 4,1 milliards dédiés au développement du vélo électrique.

La micro-mobilité au coeur du Consumer Electronic Show

Malgré une plus faible fréquentation et l’absence de géants du secteur comme Meta ou Amazon, le CES de Las Vegas 2022 aura réuni plus de 2300 entreprises dont 800 startups. Plus orientée professionnels, cette 55 ème édition aura tenu ses promesses en matière d’innovations. Pour la première fois, un espace dédié aux entreprises de la mobilité comptait plus de 40 exposants (eMobility Experience). En pleine transformation, la mobilité apparaît désormais comme un sujet incontournable.

Niu e-bike CES Las Vegas

Souhaitant répondre aux enjeux écologiques, de nombreux acteurs s’orientent vers une mobilité douce, plus respectueuse de l’environnement. Incontournable de la mobilité actuelle et du futur, le vélo électrique a su se faire une place de choix au CES. De nombreuses marques comme Bird, Aventon, Delfast ou Niu ont effectivement présenté leurs prochains modèles de VAE. Au-delà du vélo, cette édition du CES 2022 a confirmé que l’avenir de la mobilité sera, sans surprise, électrique et connecté.

Un marché du cycle en plein boom aux Etats-Unis

Bien que le marché de l’automobile ait toujours le vent en poupe sur le continent Américain, le vent semble tourner. Preuve en est, l’augmentation du nombre d’exposants micro-mobilité qui proposent de réelles alternatives au modèle thermique sur ce CES, notamment des fabricants et marques de vélos ou des géants de la mobilité qui se lancent sur le marché du cycle. Une tendance qui se confirme mondialement et qui n’échappe pas aux Etats-Unis puisque le marché du vélo a bondi de +69% depuis 2019 aux US.

Avec le projet de loi « Build Back Better », Joe Biden promet une enveloppe de 4,1 milliards dédiée au développement du vélo électrique. Les nouveaux acquéreurs de VAE se verront rembourser 30% du prix de leur vélo, sous conditions qu’il soit fabriqué aux États-Unis ! Une volonté forte de développer le cycle et sa place au sein des villes américaines et de relocaliser sa production, auparavant concentrée en Chine. Grâce à cette hausse des financements et des subventions dans les états, de nouveaux acteurs du vieux continent émergent et prennent leur place sur le marché des VAE. Des signaux très positifs qui vont développer l’offre et séduire de plus en plus de cyclistes.

Valeo présentait 5 innovations majeures au CES, une moto électrique et encore Valeo Safe Insight, un « intérieur intelligent » où la connectivité est au service de la sécurité des usagers.

Le futur standard du cycle : le vélo connecté ou Smartbike

Après avoir déjà franchi le cap de l’électrification, c’est désormais vers la connectivité que se tourne l’industrie du cycle, à l’instar de l’industrie automobile qui poursuit sa digitalisation complète avec des services toujours plus innovants, comme le montre cette édition du CES. Le service, le nerf de la guerre pour séduire et convertir de plus en plus de personnes à se déplacer à vélo, assurer la sécurité des personnes et des vélos, allonger la durée de vie des véhicules et enrichir l’expérience de mobilité à vélo.

La connectivité répond aux enjeux environnementaux ainsi qu’aux problématiques soulevées par les marques, les assembleurs ou encore les collectivités pour encourager massivement la pratique du vélo. Grâce à la collecte et à l’analyse de donnés en temps réel, le vélo électrique révèle tout son potentiel d’attractivité, pour les cyclistes et pour les entreprises.

Les différents acteurs du secteur vont être en capacité de créer de la valeur. D’abord sur le plan économique, en optimisant les coûts et en automatisant des process de maintenance, en utilisant les données pour la création de futurs produits. Sur le plan de la relation client, la connectivité différencie pour mieux séduire, rassure avec des fonctionnalités contre le vol et apporte de la valeur ajoutée à l’expérience utilisateur avec des services innovants.

Aux côtés de Velco sur cette édition du CES, la marque Américaine Future Velo LLC partageait son intérêt pour le vélo connecté. La connectivité s’inscrit dans une réalité mondiale, celle de la mutation des modes de déplacement des personnes en ville, dans laquelle la connectivité jouera un rôle clé dans l’émergence de nouveaux usages. Et si la culture vélo est plus dynamique en Europe, le marché américain envoie des signaux positifs sur son évolution, qui sera à suivre de près. Une grande nation se mesurera bientôt au nombre de vélos qui parcourent ses villes… Vous ne pensez pas ?